Skip to Content

Historique

C'est en 1977, soit près de cent ans après avoir établi un système d’éducation public, que le gouvernement de la Colombie-Britannique accorde aux francophones le droit à l’instruction en français. Ce qu'on appelait alors le « Programme cadre de français » commence deux ans plus tard, avec 232 élèves dans neuf programmes sous la juridiction des districts scolaires anglophones.

Fondée en 1979, l'Association des parents du Programme cadre de français (qui deviendra, par la suite, l'Association des parents francophones de la Colombie-Britannique et plus tard, la Fédération des parents francophones de la Colombie-Britannique)  a presque dix ans d’existence lorsqu’elle entame, en 1988, un recours juridique contre le gouvernement provincial dans le but d’obtenir le droit à la gestion du système d’éducation francophone.

Il faudra presque dix ans et deux recours juridiques pour que l'organisme représentant les parents francophones obtienne finalement l’établissement d'un Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) ayant la responsabilité de gérer le système d’éducation francophone sur tout le territoire de la province.

La première école francophone publique et homogène de la Colombie-Britannique ouvre ses portes en 1983; il s’agit de l’école Anne-Hébert de Vancouver. Quinze ans plus tard, en mai 1998, le CSF devient propriétaire de sa première école, l’école des Deux-rives à Mission. Pour connaître toutes les écoles actuelles du CSF, cliquez ici.

En 2010, la Fédération des parents francophones devient codemandeur, lorsque le CSF ainsi qu'un groupe de parents intentent une action juridique pour obliger le gouvernement provincial à reconnaitre ses devoirs constitutionnels et à lui donner les moyens de remplir ses obligations.Pour en savoir davantage et connaître l'évolution de cette cause juridique, visitez le site causejuridique.csf.bc.ca.