Skip to Content

La Cour suprême du Canada accepte d'entendre l'appel qui porte sur l'éducation en langue française en C.-B.

La Cour suprême du Canada accepte d’entendre l’appel qui porte sur l’éducation en langue française. Les Franco-colombiens pourront défendre leurs droits à une éducation en français réellement équivalente à celle offerte en anglais.

Vous pouvez consulter le communiqué conjoint du CSF et de la Fédération des parents :