Skip to Content

SERVICES SPÉCIALISÉS

Mon enfant a besoin de services spécialisés

Quand notre enfant présente des défis au niveau de ses apprentissages, cela devient encore plus exigeant pour le parent d’accompagner son enfant dans son cheminement scolaire.

Voici de l’information de base qui pourrait être utile aux parents pour s’y retrouver au niveau des services spécialisés au Conseil scolaire francophone (CSF).
 
Débuter tôt
 
Pour les élèves ayant des besoins particuliers importants, le dépistage précoce, c’est-à-dire avant que l’enfant entre en maternelle, est la situation idéale. Les parents et le personnel des services communautaires  ou de santé ont pu déterminer la nature des besoins particuliers de l’enfant et ont démarré le processus de planification et parfois même d’intervention. Lors de l’inscription de l’enfant à l’école, il devient alors possible de planifier la mise en place de programmes et de services pour répondre aux besoins de l’enfant et faciliter ainsi ses apprentissages et son intégration au milieu scolaire.
 
Quant aux enfants dont les besoins particuliers sont moins évidents, il faut souvent attendre qu’ils fréquentent l’école pour que leurs besoins soient dépistés. Un parent peut observer des défis vécus par son enfant lorsqu’il l’aide à faire ses devoirs, par exemple. Si c’est le cas, il est recommandé d’en discuter avec l’enseignant de son enfant. Le plus souvent, c’est l’enseignant qui dépiste les besoins particuliers de l’enfant par ses observations et ses évaluations en salle de classe. Dans ce cas, l’enseignant consultera les parents et une évaluation des besoins de l’enfant sera effectuée. Dans bien des cas, l’enseignant parviendra à satisfaire aux besoins particuliers de l’enfant (en adaptant son enseignement par exemple) sans aucune assistance supplémentaire.
 
L’intervention sous toutes ses formes
 
Cependant, lorsque l’enseignant, toujours en consultation avec les parents, estime que l’élève nécessite une évaluation plus approfondie, il peut faire appel à l’expertise des membres de l’équipe-école. L’équipe-école c’est le regroupement des différents spécialistes de l’école, tels que l’orthopédagogue et la conseillère scolaire. En consultation avec l’équipe-école, un plan d’intervention est mis en place. Selon les besoins de l’enfant, ce plan peut être de poursuivre les interventions de l’enseignant en salle de classe avec de nouvelles stratégies ou de demander à l’orthopédagogue de faire une intervention directe. Dans plusieurs cas, l’enfant reçoit des services d’orthopédagogie de façon temporaire. Un plan d’apprentissage personnalisé (PAP) doit être rédigé pour tout élève recevant plus de 25 heures d’orthopédagogie. Ce plan est présenté au parent et celui-ci doit le signer.
 
Pour voir le modèle d’intervention en cinq phases du CSF, consulter le site Internet du CSF.
 
Des cas plus complexes
 
Pour un nombre restreint d’enfants dont les besoins particuliers sont plus complexes, des évaluations plus spécialisées sont nécessaires. L’école fait donc appel à des spécialistes tels que psychologues et orthophonistes. Il se peut également que l’école fasse appel à certains services de santé et/ou communautaires pour appuyer ses interventions auprès d’élèves à besoins particuliers. Le processus d’évaluation du Conseil scolaire demande un certain temps puisque les ressources sont limitées et que les ressources sont allouées par ordre de priorité de cas; les cas les plus lourds sont évalués en premier.
 
Terminologie et financement provenant du ministère
 
La terminologie « élèves à besoins particuliers » représente un grand nombre d’élèves et une grande variété de besoins.  Le ministère de l’Éducation estime qu’environ 10 % de la clientèle scolaire peut être considérée comme des élèves à besoins particuliers.
 
Il va de soi que ces élèves auront des besoins bien différents tant au niveau du type d’intervention qu’au niveau de l’intensité des interventions. Afin de mieux servir cette clientèle, le ministère a défini différentes catégories de financement, selon la désignation.
 
De plus, il faut préciser que l’école ne recevra pas automatiquement du financement provenant du ministère de l’Éducation pour tous les enfants présentant des besoins particuliers. Seules certaines catégories de besoins particuliers sont financées par le ministère.
 
Pour en savoir plus sur les services spécialisés, consultez le site Web du ministère de l’Éducation de la C.-B.
 
Pour connaître les différentes catégories de désignation utilisées dans le système d’éducation, consulter le site Internet du CSF.

 

Ce texte a été rédigé en collaboration avec Nadine Saad, directrice des services spécialisés au CSF.