Skip to Content

Portrait d'un parent

Sandra, parent bénévole à l'école Anne-Hébert, Vancouver

Derrière chaque école qui a du succès, il y a des parents qui s'impliquent!

Afin de faire découvrir aux lecteurs de Parenthèse comment des parents de toute la province contribuent à leur communauté-école, nous publions des « portraits » de parents qui s’engagent de diverses façons dans cette communauté.

 

Sandy Eix coanime un club de science avec Leslie Parchomchuk (son portrait est ici), chaque vendredi à l'école Anne-Hébert. 

  

J’ai une fille, Élise (9 ans), qui fréquente l’école Anne-Hébert.

Mon engagement dans ma communauté-école se définit par : 
Avec Leslie Parchomchuk, je dirige un club de sciences pour les élèves de 2e à 6e années.  Le club se déroule tous les vendredis à midi.  On fait de petites expériences et des démonstrations pour tous ceux et celles qui veulent participer.
 
Ce que j’aime le plus de notre école francophone :
C’est une vraie communauté, pas seulement une école.  Les parents s’impliquent beaucoup dans tout ce qui se passe à l’école, et les enseignants et la direction sont ouverts aux nouvelles idées.  J’aime que l’on puisse connaître presque tout le monde – ce n’est pas trop grand!
 
Pourquoi nous avons commencé notre projet : 
On voulait soutenir une « culture de la science » à l’école.  C’est quelquefois difficile pour les enseignants de faire des expériences dans leur classe (ça fait parfois du désordre!); c’est plus facile pour nous de les faire pendant la récréation, dans le gymnase.  Nous voulons montrer que la science, c’est intéressant et amusant. J’ai fait le lien avec Science World (où je travaille), qui soutient ce projet en prêtant des matériaux.
 
Ce que cela m’apporte : 
J’aime partager mon enthousiasme pour la science avec les enfants et avec les enseignants.  Je veux montrer à ma fille et à ses amis ce que je fais comme travail. Comme je me rends à l’école chaque semaine, je connais maintenant la plupart des membres du personnel de l’école. Ainsi, pour moi, c’est aussi une façon d’améliorer mon français! Mais la récompense la plus impressionnante, ce sont les grands sourires et les cris d’enthousiasme des enfants quand ils nous voient dans les couloirs.
 
Il faut dire qu’il y a une mère de Victoria qui nous a rendu visite l’automne dernier; elle fut si impressionnée qu'elle s'est inspirée de notre modèle pour fonder un club de sciences à son école !