Skip to Content

GARDE SCOLAIRE

Un service attrayant pour les parents

Portrait du réseau des services de garde scolaire francophones

 
Choisir une école pour son enfant peut représenter une décision difficile, surtout lorsqu’on essaie de conjuguer vie familiale et activités professionnelles!  L’offre d’un service de garde après les heures de classe, et parfois avant le son de la cloche du matin, n’est pas sans influencer l’ultime décision des parents dans leur choix.
 
Or, dans une douzaine d’écoles du Conseil scolaire francophone (CSF), les parents ont l’avantage d’être mieux en mesure de planifier la logistique quotidienne puisqu’ils peuvent compter sur un service de garde en milieu scolaire.
 
Mais à quoi ressemble le réseau de services de garde scolaire en français dans la province? La Fédération des parents a récemment réalisé un recensement de tous les services de garde scolaire offerts à la clientèle du CSF à l’échelle provinciale. Cette étude a permis de recueillir les données et des faits intéressants auprès d’organismes sans but lucratif gestionnaires d’un tel service. En bref :
 
12 centres de garde scolaire sont exploités dans l’une des 29 écoles du CSF, et un treizième centre est depuis peu accessible aux familles dont les enfants fréquentent l’annexe Oak Bay à Victoria;  
Au total, plus de 700 enfants sont inscrits dans un service de garde du réseau;
Plus de 200 enfants se prévalent du service le matin et au moins 500 fréquentent le service de garde de leur école les après-midis;
Plus que 150 enfants sont présentement sur une liste d’attente afin de pouvoir éventuellement obtenir une place; 
Plusieurs centres de garde offrent un service durant les congés pédagogiques et la pause du printemps, ou organisent des camps d’été;
65 employé(e)s œuvrent dans un centre de garde scolaire de la province;
La grande majorité des centres de garde sont gérés par une association de parents incorporée (scolaire ou préscolaire). Quelques fédérations francophones ou autres organismes sans but lucratif figurent également parmi les gestionnaires de ce type de service.
 
Si votre communauté a le désir de mettre sur pied un tel service dont pourrait bénéficier ses familles, pensez à communiquer le plus rapidement possible avec la Fédération des parents, qui peut vous appuyer à l’égard du démarrage et de la gestion de votre service (y compris son agrandissement).
 
L’existence d’un service de garde scolaire établi dans une école du CSF constitue indéniablement un attrait pour le recrutement et la rétention de nouvelles familles à l’école. Y en a-t-il un dans votre communauté?