Skip to Content

Programme de francisation Paul et Suzanne

Le modèle de francisation Paul et Suzanne s'adapte aux besoins de tout enfant admissible à l'école francophone tout en respectant le développement global de celui-ci. Ce programme est reconnu comme matériel d'appui à la programmation éducative. La trousse Paul et Suzanne est un outil de francisation utilisé dans les centres préscolaires en Colombie-Britannique.

Ce programme a été développé par la Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba et est distribué par Apprentissage Illimité. Chaque prématernelle francophone en C.-B. a reçu une trousse distribuée par la Fédération des parents francophones de C.-B.

Cliquez sur le lien suivant pour commander la trousse ou pour en savoir plus sur les produits d'Apprentissage Illimité Inc.

Quels sont les objectifs du programme?

  • Permettre à l'enfant d'âge préscolaire de poursuivre son cheminement personnel, d'enrichir sa capacité d'entrer en relation avec les autres et d'interagir avec son environnement.
  • Permettre à l'enfant d'apprendre suffisamment la langue française afin de pouvoir plus facilement intégrer la maternelle francophone.
  • Appuyer les familles qui désirent créer un environnement francophone à la maison.

Quelles conditions doivent être présentes pour qu'un enfant apprenne une langue?

L'affectif joue un rôle crucial dans l'acquisition d'une langue. L'habileté de l'enfant à acquérir la langue est réduite si, pour lui, les conditions propices à l'apprentissage ne sont pas présentes. Pour ce faire, les activités proposées dans la classe de francisation sont :

  • Intéressantes afin d'engager l'imagination et la créativité de l'enfant
  • Pertinentes, c'est-à-dire qui se rapportent à son vécu
  • Sécurisantes, c'est-à-dire qui se déroulent dans une atmosphère rassurante.

La présence de ces trois conditions amènera l'enfant à se sentir prêt à prendre des risques dans l'usage qu'il fera de la langue.

À qui s'adresse ce programme?

Ce programme s'adresse aux enfants d'âge préscolaire ayant droit à l'école francophone. Il y a trois catégories d'ayants droit :

  • Les enfants ayant au moins un parent francophone
  • Les enfants de tout citoyen ayant reçu son instruction primaire en français langue première
  • Tous les frères et soeurs d'un enfant qui a reçu ou reçoit son instruction primaire ou secondaire en français langue première

Quel est le rôle des parents?

Les parents doivent s'impliquer: soutenir les efforts de l'éducatrice afin de sécuriser l'enfant au niveau affectif et prendre les moyens pour enrichir son vocabulaire.
 

La qualité particulière du programme réside dans le fait que tout se passe en français, sans aucune traduction, même lorsque les enfants sont en présence de l'éducatrice et des parents.  L'éducatrice tente de recréer dans son centre la situation langagière que l'on retrouve dans le foyer lors de l'acquisition de la langue première.

Questions fréquemment posées

  • Voilà 3 mois que mon fils est à la prématernelle et il ne dit toujours pas un mot de français, que se passe t-il ?
    • Chaque enfant apprend à son rythme et d'une manière qui lui est propre. Il est tout à fait possible que votre fils ait besoin d'observer, d'écouter longtemps ce qui se passe autour de lui avant de se sentir lui-même prêt à agir. Certains enfants vont se mettre à parler en français seulement lorsqu'ils vont pouvoir formuler une petite phrase correcte. A ce moment-là, leur entourage est très surpris de ces quelques mots en français qui viennent de surgir de la bouche de ces enfants, alors qu'on les croyait « bloqués ». Il faut garder notre confiance en leur capacité d'apprendre et leur en laisser le temps. 

 

  • Je parle toujours en français à mon enfant mais elle me répond toujours en anglais. Comment justifier à ses yeux le fait que je veuille qu'elle me parle en français ?
    • Que votre enfant soit agée d'un mois ou de 10 ans, elle est en mesure de comprendre exactement ce que vous ressentez si vous le lui dites avec des mots. Si vous faites tout d'abord la démarche intérieure qui consiste à vous demander pourquoi vous tenez tant à ce que votre fille parle en français, vous serez ensuite en mesure de le lui expliquer réellement. Ne craignez pas de lui décrire les liens affectifs qui vous relient à cette langue, c'est ce qu'elle comprendra le mieux. 

 

  • Je parle à mes enfants le plus souvent en français mais lorsque le message est important, je leur parle en anglais. Est-ce que cela pose un problème quant à l'apprentissage de la langue ?
    • Les enfants apprennent une langue uniquement parce qu'ils veulent communiquer; c'est leur motivation. Ils veulent comprendre et surtout se faire comprendre d'autrui. Lorsque vous changez de langue pour leur donner un message important, c'est comme si vous disiez à vos enfants que l'anglais est plus important pour communiquer. Vous instaurez une échelle de valeurs entre les langues alors qu'il n'en existe pas. Ainsi vos enfants finissent par considérer la langue française comme une langue de second degré, qui n'a pas sa place dans la véritable communication. Cela contribue à faire en sorte que les enfants accordent moins d'importance aux autres cultures. 

 

  • Mon enfant refuse de m'écouter lorsque je lui parle en français, que faire ?
    • Il est parfois difficile pour un enfant de se voir différent des autres, et parler une autre langue que celle de la majorité de la population est une différence. Il est alors temps de montrer à votre enfant que vous n'êtes pas le ou la seul-e à parler le français et que l'on peut vivre et s'amuser en français. Amenez votre enfant à des événements culturels francophones, rencontrez des amis francophones, afin que le français ne soit pas associé uniquement au sérieux de l'école et que votre enfant puisse aussi y puiser des plaisirs.

      D'autre part, en ce qui concerne les différences langagières et culturelles des êtres humains, il est très utile d'amener votre enfant à être attentif aux langues qui se parlent en public afin qu'il réalise que beaucoup de personnes parlent des langues différentes de l'anglais. Vous pouvez également l'emmener à des manifestations de diverses cultures afin qu'il prenne conscience de la richesse que peuvent apporter ces différences. 

 

  • Pourquoi est-ce que c'est la mère de mon enfant qui devrait lire les résumés des histoires de Paul et Suzanne alors qu'elle est anglophone ?
    • On encourage vivement le parent anglophone à lire les histoires de Paul et Suzanne à la maison avec son enfant parce qu'il est important que l'enfant réalise que ce parent est inclus dans l'apprentissage du français. Lorsque le parent francophone parle en français avec son enfant, celui-ci peut se sentir mal à l'aise de mettre le parent anglophone à part, de l'exclure en quelque sorte. Ainsi, lorsque le parent non francophone fait le suivi à la maison avec l'enfant, ce dernier se sent plus à l'aise et prend conscience que le fait de parler français ne divise pas la famille en deux. Si le parent anglophone ne parle pas le français, rien que son intérêt pour cette langue motivera l'enfant à continuer son apprentissage. Et puis, lorsque l'adulte fait des fautes de prononciation, l'enfant se fait en général un grand plaisir de le corriger! 

 

  • Mon enfant refuse de lire les histoires de Paul et Suzanne à la maison, que faire ?
    • Les histoires ramenées à la maison sont des supports pour que les parents continuent le travail fait en classe. Elles vous donnent un aperçu du sujet traité et du vocabulaire abordé. Si votre enfant ne souhaite pas les lire avec vous, essayez, dans la soirée ou le lendemain, de reprendre le vocabulaire de l'histoire en question en discutant avec lui ou encore, allez-y par le jeu. 

 

  • Y a t-il un moyen pour mon conjoint anglophone d'apprendre le français en même temps que notre enfant, pour qu'il puisse l'aider dons son apprentissage ?
    • Éducacentre, le collège d'éducation aux adultes, propose des cours de francisation familiale. Pendant ces sessions le parent non francophone apprend avec d'autres parents, qui sont dans la même situation que lui ou elle, à parler français avec comme base, le programme Paul et Suzanne.